Le monde: Coupe du monde : après le fiasco, l’élitisme du rugby anglais sur le banc des accusés En savoir plus sur www.lemonde.fr


Lire article ici: http://www.lemonde.fr/coupe-du-monde-rugby/article/2015/10/05/coupe-du-monde-apres-le-fiasco-l-elitisme-du-rugby-anglais-sur-le-banc-des-accuses_4782848_1616920.html

Avec ses chaussures de sport rouge vif et ses yeux passionnés, Ramesh incarne le renouvellement dont rêve la Fédération anglaise de rugby (RFU) : un adolescent issu de l’immigration et éduqué dans une école publique. Le jeune homme de 15 ans, qui vit à Hounslow, une banlieue populaire à l’ouest de Londres, ne connaissait rien au rugby il y a trois ans. « Chez moi, on parle de football. Et je croyais que le rugby, c’était uniquement pour les garçons des écoles privées. C’est ce qu’on voit dans les films. »

Sa rencontre avec le ballon ovale s’est produite lors d’un événement local, quand la RFU est venue installer des poteaux de rugby dans plusieurs parcs publics d’Hounslow en 2012. Pour l’occasion, Lawrence Dallaglio, membre emblématique de l’équipe anglaise victorieuse de la Coupe du monde 2003, était présent. Après l’avoir rencontré, des étoiles dans les yeux, Ramesh y est allé au culot : il a envoyé un email à la RFU. « J’aimerais joindre un club, mais mes parents n’ont pas d’argent. Est-ce que vous pouvez m’aider ? » Sa bouteille à la mer a fini par échouer sur le bureau de Ty Sterry, chargé du développement du rugby en Angleterre, qui a rapidement trouvé un club pour le recevoir gratuitement. Aujourd’hui, Ramesh fait partie de l’équipe de son école et suit avec ferveur et inquiétude le parcours chaotique du XV de la Rose dans sa Coupe du monde.

Derrière le conte de fées de Ramesh, le rugby demeure très largement un sport élitiste outre-Manche. Au sein du XV de la Rose qui dispute le Mondial, 55 % des joueurs ont suivi leur scolarité – au moins partiellement – dans le système privé, qui ne reçoit pourtant que 7 % des élèves du pays. Et dans l’ensemble de la Premiership, le championnat anglais, seuls 39 % des joueurs sont issus des écoles publiques. Chez leurs homologues footballeurs, la proportion est de 94 %.
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/coupe-du-monde-rugby/article/2015/10/05/coupe-du-monde-apres-le-fiasco-l-elitisme-du-rugby-anglais-sur-le-banc-des-accuses_4782848_1616920.html#fMQj4tic1S1kpJgX.99

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s